Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

MARC 16 : 15,16 - (Suite)

Nous sommes en train de mener à son terme le décodage commencé, il y a belle lurette, à propos des valeurs intrinsèque et extrinsèque du baptême.

Cher(e) ami(e), ce serait commettre une erreur grossière si l’on parvenait à traduire ”πορευθεντες”, lu au début du texte du jour, par l’impératif présent - futur du verbe ”aller”. Ce vice de raisonnement ferait passer le professeur pour quelqu’un qui a eu une absence au moment où il donnait cette instruction stricte à ses disciples. Sur le plan doctrinal, une flagrante contradiction y apparaitrait. Saisissez bien ce point de vue. En Actes 1er :4, le Christ ordonnait aux apôtres de ne pas s’éloigner de Jérusalem. Alors comment aurait-il pu leur ordonner d’aller en Marc 16 :15 ? Ce serait prendre le contrepied de ce qu’il venait de consigner à ses disciples.

D’ailleurs, le Saint-Esprit affirme en Actes 2:1er... qu’à la réalisation du jour de pentecôte, ils étaient tous ensemble dans un seul lieu (à Jérusalem).

Άπαντα

Ce terme signifie ”Tout”. C’est un adjectif indéfini. C’est le neutre de Άπας : Tout. A la seule différence qu’il est plus fort que ”πας” employé ailleurs. Ceci est dit, du fait qu’on peut le traduire en français par « entier ». Cependant, ça ne veut pas dire que tous les individus auront le privilège d’écouter l’évangile, puisqu’il existe encore des rebelles en ce monde. N’est ce pas pour ces insoumis que « le Christ apparaitra du ciel au milieu d’une flamme de feu pour punir ceux qui n’obéissent pas à l’évangile » ? II Thessaloniciens 1er:8.

Κηρύξατε τό εύαγγέλιον

Nous savons que Κηρύξατε est l’impératif de Κηρυσσω : prêcher. Il est à souligner que l’impératif se donne au présent, c’est à dire au moment où le locuteur parle. Tandis que l’auditeur peut l’accomplir dans un avenir proche ou lointain. Il est aussi utile de constater que le professeur utilisa l’impératif en vue de produire une demande. Il entendait que les apôtres qu’il avait lui-même préparés, fussent les premiers à répandre cette bonne nouvelle sur cette terre.

τό εύαγγέλιον

« το » est le nominatif neutre de « ό » : le, l’ la. C’est un déterminant neutre. Il n’est ni masculin, ni féminin. En d’autres termes, il n’a pas de genre. Pourtant, il est du nombre singulier. Dans ce contexte, l’article défini a une valeur généralisante. Il évoque une chose figurant un groupe composant un tout, un ensemble. Ce groupe, avons-nous dit, n’est autre que les 4 éléments, à savoir ”Christ était mort et qu’il était enseveli et qu’il était ressuscité et qu’il était apparu à Céphas. (I Corinthiens 15 : 3-5). C’est cette description faite par Paul qui nous autorise à parler des 4 éléments. Savez-vous pourquoi ?
”La description est le fait d’énumérer les éléments que contient un ensemble, un tout”. Puisque Paul, sous le contrôle du Saint-Esprit avait fait la description de l’évangile, nous sommes autorisés à parler des éléments, comme le Saint-Esprit en avait parlé en Actes 16 :14. Lydie était attentive aux éléments parlés par Paul.

… Тοίς λαλουμένοις ύπό Παύλου

On a traduit ce membre de phrase par “aux choses”. C’est bien. Il faut se le rappeler, on parle d’élément quand il s’agit des choses en combinaison avec d’autres.

εύαγγέλιον

εύ : bon, vrai, bien

αγγελιον : message, oracle, vérité. Vous avez déjà sans doute appris que ” la vérité est un ensemble de connaissances considérées comme exactes ”. Pour ce, « prêchez l’évangile » est une périphrase faite en lieu et place de « évangélisez », dont l’infinitif est εύαγγελιξομαι, signifiant : Diffuser l’enseignement de l’évangile. C’était dans cette optique que Paul dit aux anciens de l’Eglise d’Ephèse en Actes 20:20, « je n’ai rien gardé des choses profitables que je ne vous ai pas déclarées c"est-à-dire ne vous ai pas enseignées publiquement et de maison en maison ».

A suivre...

                                                                         ----------------------------

Nous vous rappelons que l"évangile n"est pas toute la bible comme beaucoup le pensent mais se définit comme la capacité active de Yahweh dans le plan salutaire humain. Il se décrit par les quatre éléments suivants énumérés en 1 Cor15:1-5, à savoir Christ est mort - il est enseveli - il est ressuscité - il est apparu à Céphas (Pierre). Croire autre chose que cela est croire en vain. Se faire plonger dans l"eau avant d"entendre et croire ce message ne sert à rien selon Dieu.


Après avoir entendu la prédication de l"évangile, celui qui croit et qui est baptisé au nom (Eis To Onoma) du Père, du Fils et du Saint-Esprit sera sauvé (Marc 16: 15-16) et Jésus ajoutera (Prostithèmi) le croyant à l"ensemble dans un seul lieu (Epi To Aouto) de la ville ou village (Actes 2: 47).